Fortes chaleurs et pics d'ozone

Les périodes de fortes chaleurs sont de plus en plus fréquentes. Le plus souvent, elles s’accompagnent d’une abondante formation d’ozone dans l’air ambiant. La chaleur et l'ozone peuvent nuire  à  la  santé,  mais  certaines  personnes  courent  de  plus grands  risques  :  il  s’agit  notamment  des  personnes  âgées, des  bébés  et  jeunes enfants,  des  malades  chroniques  et  des personnes infirmes (surtout quand ils vivent seuls). Il est donc important de veiller aux personnes vulnérables dans votre en tourage et de les aider si nécessaire.

CONSEILS GÉNÉRAUX AFIN DE PRÉVENIR LES TROUBLES ENGENDRÉS PAR TROP DE CHALEUR ET D'OZONE

  • Buvez plus d’eau que d'habitude, de préférence deux ou quatre verres par heure. Soyez attentif à ce que les bébés, les jeunes enfants, les personnes nécessitant de l'aide et les personnes âgées boivent suffisamment.
  • Évitez des boissons alcoolisées et des boissons qui contiennent de la caféine et du sucre. L'alcool fait perdre au corps son humidité, tandis que l’organisme absorbe moins vite les boissons sucrées que l’eau.
  • Reposez-vous et limitez les efforts physiques (par ex. les activités sportives), surtout entre 12 et 16 heures.
  • Laissez les rideaux et les volets fermés pendant la journée et aérez la nuit lorsqu'il fait de nouveau un peu plus frais.
  • Restez de préférence à l'intérieur car il y a moins d'ozone à l'intérieur qu'à l'extérieur et qu’il y fait généralement plus frais.
  • Recherchez la fraîcheur et/ou rafraîchissez-vous régulièrement (douche, bain, piscine, fontaine...). Profitez des nombreux îlots de fraîcheur, notamment à proximité des fontaines et des plans d’eau, et à l’ombre des arbres dans les parcs.
  • Adaptez vos vêtements et ceux de vos enfants: vêtements légers (en coton), de couleurs claires, chapeau ou casquette contre le soleil. Protégez-vous contre les coups de soleil avec de la crème solaire.
  • Ne laissez jamais un enfant, une personne non autonome ou un animal domestique dans une voiture immobile ou non ventilée correctement.
  • Contribuez à l’organisation d’un réseau de vigilance intergénérationnel dans votre quartier afin de veiller aux personnes vulnérables isolées.
  • Si vous prenez certains médicaments, renseignez-vous à l’avance auprès de votre médecin ou pharmacien :•
    •  s'ils peuvent avoir un effet négatif sur votre santé pendant une période de chaleur
    • si la dose doit être adaptée.